Help

jakob-lorber.cc

9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Résultats 240 - 260 de 43494

[MDD 1.15.13] Vois : ici, Abel reprit son épée dans sa main gauche et l'agita à plusieurs reprises, mais cette fois sur la poitrine de Caïn.

[MDD 1.15.14] Alors, une nouvelle vie parcourut Caïn, et il fut délivré de son attirance envers la mort ; mais, en échange, il fut prit d'une autant plus grande soif de vivre, et, ne trouvant rien qui pût le rassasier immédiatement, il se tourna une fois de plus vers Abel et lui dit : "Vois, frère, j'ai grande faim d'une nourriture qui possède la vie en elle et non la mort qui se trouve dans la chair du serpent et dans son sang glacé ! Car vois-tu, toi, mon frère, maintenant que la connaissance m'est donnée des origines de mon être, de ce que je fus autrefois, et de ce que je suis à présent, j'éprouve un profond repentir et ressens une grande faim et une soif brûlante de l'amour divin et de son infinie miséricorde. Car regarde, je pleure sans voix, et le repentir est sans larmes chez moi ; c'est pourquoi, rassasie-moi avec la voix de l'amour et apaise ma soif dévorante avec les larmes du repentir !

[MDD 1.15.16] *** Translation missing ***

[MDD 1.15.17] Et c'est ainsi que je me présente à tes yeux, toi, un petit esprit qui fus créé par moi, et qui es déjà plus grand en toutes choses que je ne l'étais autrefois, alors que la terre n'existait pas encore, lorsque je me fis moi-même prisonnier dans ma trop grande force et devins le plus faible de tous ; car ceux qui possédaient alors beaucoup perdirent beaucoup, et ceux qui possédaient peu perdirent peu ; et moi, qui détenais tout, je perdis tout, et cela uniquement par ma propre faute, et les autres perdirent également ce qu'ils avaient seulement à cause de moi.

[MDD 1.15.18] O frère Abel ! N'hésite pas, et donne-moi un plat de nourriture vivifiante qui permettra à ma voix de pleurer, et donne-moi aussi à boire, à moi, le non-béni, afin que je ne périsse pas dans ce repentir sans larmes !"

[MDD 1.15.19] Alors, Abel reposa son pied sur la terre ferme, s'avança à nouveau dans son corps terrestre vers Caïn et lui dit : "Caïn, toi faible frère de mon corps et fils d'Adam et d'Eve, lève-toi et suis-moi ! Je vais te ramener vers tes parents et tes frères et sœurs ; là, tu trouveras en abondance ce qui te fait tant défaut, et tu seras rassasié et pourras calmer ta soif.

[MDD 1.15.20] Mais lorsque tu auras apaisé ta faim et étanché ta soif brûlante, souviens-toi de l'amour du Seigneur et de Sa grâce miséricordieuse, et rends-toi compte que le premier est le dernier, et le dernier le premier !

[MDD 1.15.21] Suis-moi maintenant avec patience et douceur - et que la patience soit dorénavant toute ta force, et la douceur ton unique puissance ; - c'est ainsi que tu trouveras encore grâce devant Celui dont l'amour est infini et ne connaît pas de limites dans toute l'éternité des éternités."

[MDD 1.16.3] Et lorsque Caïn eut fait docilement ce que son frère lui avais conseillé, vois, il se mit à pleurer et à se lamenter très fort, versant des torrents de larmes du plus grand repentir.

[MDD 1.16.5] "Abel, fils de l'amour, comblé de bénédictions, va vers Adam et Eve, tes parents charnels, relève-les et montre-leur l'arbre de vie que J'ai béni pour vous tous et qui nourrira votre corps pour le moment et fortifiera aussi votre amour présentement.

[MDD 1.16.6] Maintenant qu'Adam a recouvré des forces, dis-lui de relever ses enfants et de leur donner à manger le pain de l'arbre de vie, afin de fortifier leur corps et leur amour ; et dis à Eve de se rendre auprès de Caïn, de le relever et de l'amener vers Adam ; qu'Adam lui tende sa main gauche, laquelle saisira la main droite de Caïn, et qu'ensuite il pose sa droite sur la tête de son fils en soufflant trois fois sur lui et en le soulevant sept fois de terre ; ainsi, Caïn sera rendu progressivement capable de recevoir Ma bénédiction selon sa fidélité.

[MDD 1.16.7] Et toi, Abel, prends l'épée dans ta main droite et suis-Moi en un lieu passablement éloigné d'ici, vers le nord, où se trouve une haute montagne dans un grand désert. Tu y trouveras une ouverture où tu enfonceras ton épée par le manche de façon à ce que sa pointe soit tournée vers le ciel et que ses deux tranchants flamboyants soient orientés l'un vers le sud, l'autre vers le nord.

[MDD 1.16.8] Ensuite, agenouille-toi et remercie Dieu jusqu'à ce que la flamme de l'épée se soit éteinte et que celle-ci soit devenue un buisson d'épines couvert de baies rouges et blanches ; puis cueille trois baies blanches et sept rouges de ce buisson, et retourne alors vers les tiens ! Et lorsque tu seras revenu chez toi après quarante jours, dresse pour Moi un autel de sacrifice comme tu le fis spontanément dans le Paradis ; mais pose dessus des gerbes et des fruits que tu allumeras avec le feu de l'amour que Je t'enverrai d'En-haut par un puissant éclair.

[MDD 1.16.9] Prends ensuite de la terre glaise, pétris-la bien, et fais-en un récipient large du haut et étroit du bas, semblable au cœur qui se trouve en toi. Remplis ce récipient d'eau pure et pose-le sur l'autel de Jéhovah, sur la flamme du sacrifice de l'amour. Et lorsque l'eau commencera à bouillir, prends d'abord les baies blanches et jette-les dans l'eau bouillante ; au bout de quelques instants, fais de même avec les sept baies rouges. Et lorsque tu verras que toutes les baies seront devenues tendres, ôte le récipient du feu, sors-en les baies de la main droite dans le même ordre selon lequel tu les avais mises auparavant ; mets-les dans ta main gauche, où tu les laisseras refroidir et mange-les dans l'ordre que tu connais ; prends enfin le récipient où ont cuit les baies de l'épée et verses-en l'eau sur l'autel de Jéhovah, puis remets le récipient vide au père de ton corps.

[MDD 1.16.10] Les baies te fortifieront dans la sagesse et dans l'amour, et l'eau adoucira le feu de cet amour ; pour Adam et tous ses descendants, ce récipient devra représenter le symbole évident de leurs cœurs tels qu'ils devraient être, c'est-à-dire attendris par l'eau de la compassion dans laquelle les fruits de la justice sont devenus tendres par le feu de l'amour, afin de nourrir les enfants bénis qui deviendront alors libres et capables d'accueillir l'Esprit de la sainteté de Dieu.

[MDD 1.16.11] Va maintenant, et fais avec précision ce que Moi, l'Amour éternel, t'ai ordonné. Et lorsque tout cela sera accompli, Je vous parlerai, à toi et aux tiens, par la bouche de Mon ange qui est un chérubin, c'est-à-dire par la bouche de la sagesse et de l'amour du Père très saint. A présent, va et agis !"

[MDD 1.16.12] Alors Abel fit ce qui lui était commandé ; il s'éloigna des siens après avoir transmis la bénédiction à son père terrestre selon Ma volonté secrète qui lui fut dictée dans son cœur.

[MDD 1.16.13] Adam l'embrassa en pleurant, et Eve, affligée, le serra contre son cœur ; tous ses frères et sœurs lui tendirent amicalement la main en guise d'adieu, et Caïn serra également sa main droite en s'inclinant devant lui jusqu'à terre ; alors, Abel s'éloigna, après maintes bénédictions réciproques, pourvu de la grande bénédiction d'En-haut et accompagné de l'ange du Seigneur.

[MDD 1.17.1] Dès qu'il eut accompli exactement ce que la Parole de Dieu lui avait ordonné, Abel revint chez les siens, qui l'avaient attendu le cœur plein de nostalgie. Ensuite, il offrit le sacrifice selon les instructions de l'Amour éternel et remit à Adam le récipient vide, comme il lui avait été indiqué. Alors, l'Amour éternel parla à nouveau par la bouche de l'ange, disant :

[MDD 1.17.2] "Abel, fils très obéissant de Ma miséricorde bénie, Je te nomme prêtre et enseignant de tous tes frères et sœurs, et consolateur de tes parents. Au matin de chaque sabbat, dès le lever du soleil, tu apporteras une offrande des fruits les plus beaux et les plus purs - que Je te désignerai encore plus exactement ; tu les allumeras le soir avec le feu de l'amour, et Je te montrerai comment ce feu est caché de façon naturelle dans la pierre et comment on peut l'obtenir aussi souvent que l'on veut ! Ne te couvre pas la tête depuis minuit jusqu'au milieu de la nuit suivante, afin qu'elle soit libre pour la réception de Ma grande grâce ; et tous tes frères et sœurs ne doivent découvrir leur tête que le matin seulement, et ils la recouvriront à nouveau le soir. Les sœurs de ton corps couvriront leur visage et leur tête durant tout le jour sacré ; seule, Eve pourra porter trois fois son regard vers l'autel de Dieu au milieu des heures du jour.

9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Bureau Mentions légales