Help

jakob-lorber.cc

6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Résultats 180 - 200 de 43494

[MDD 1.12.9] C'est pourquoi Je vous ai montré de façon très détaillée, jusque dans ses plus petits éléments, Mon vaste foyer qui existe depuis des éternités. Je vous ai présenté la Création du commencement à la fin et le premier être humain dès son origine. Je vous le montrerai encore jusqu'à sa fin et vous ferai voir également la grande prostituée et la Babylone détruite, puis vous conduirai dans Ma grande ville sainte où Je vous réserverai une habitation éternelle si vous M'aimez comme Je vous aime par-dessus tout.

[MDD 1.12.10] Regarde les cieux, et regarde la terre ! Ils disparaîtront un jour matériellement et n'existeront plus que sous forme spirituelle ; mais chacune des paroles que Je vous ai adressées, telles qu'elles sont sorties de Ma bouche, persistera à jamais matériellement et spirituellement dans toute leur puissance et toute leur force de sainteté, éternellement, éternellement ! Amen.

[MDD 1.13.1] Retourne à présent vers Adam et Eve et vois quel fut leur comportement par la suite et quel fut celui de leurs deux enfants sous le regard de Jéhovah à qui rien n'échappe ! Vois : pendant une courte période qui s'élève à trente révolutions de la terre autour du soleil, - ce que vous nommez années selon vos calculs, - le couple vécut dans le cercle de sa descendance bénie dont le nombre était semblable à celui des années vécues, à l'exception de Caïn, lequel n'était pas béni.

[MDD 1.13.2] Vois maintenant ce qui arriva par la suite ! Au jour du Seigneur, qui lui fut ordonné dans son cœur d'abord par l'Amour éternel Lui-même et plus tard et à plusieurs reprises par l'ange comme un jour de repos en mémoire du grand acte de l'Amour miséricordieux, pendant lequel il avait le loisir de contempler respectueusement l'incommensurable sainteté de Dieu, le Père plein de bonté, ce jour-là, Adam s'en alla seul admirer la beauté de la région ; le monde le ravit tellement, qu'en pensée, il s'écarta complètement de Dieu.

[MDD 1.13.3] Perdu dans sa contemplation, il arriva au bord d'un grand fleuve dont le nom était "Eheura", ce qui signifie "Rappelle-toi le temps de Jéhovah !" - C'était là le langage du fleuve mugissant. Mais Adam, captif de ses pensées terrestres, ne remarqua ni ne comprit la voix qui s'élevait des flots.

[MDD 1.13.4] Comme il allait ainsi le long de la rive, son pied gauche resta tout à coup accroché à une plante qui serpentait sur le sol pour s'entourer finalement autour d'un grand arbre ; il tomba violemment de tout son long en éprouvant une vive douleur, ce qui fut pour lui une toute nouvelle sensation. Il se mit en colère contre la plante et la considéra d'un air furieux ; puis il la questionna et lui demanda si elle ne connaissait pas son seigneur et maître.

[MDD 1.13.7] Vois, le vent se mit à bruire dans le feuillage, et il en comprit le bruissement qui disait : "Cueille les baies de mes rameaux et extrais-en le jus ; bois-le, et mon nom et mon usage te seront révélés !"

[MDD 1.13.8] Et vois, dans l'aveuglement de ses pensées terrestres, Adam fit ce que la plante serpentante lui conseillait, oublieux du jour du Seigneur. Il prit quelques baies, les dégusta et les trouva très sucrées ; il se réjouit de cette nouvelle découverte et bouda l'ange qui ne lui avait pas fait connaître cette plante au goût si délicieux.

[MDD 1.13.10] Eve et Caïn vinrent aussitôt au-devant de lui ; ils étaient les seuls qui s'étaient inquiétés de son absence durant toute la journée, car ils ignoraient où il était allé. Tous les autres ne s'en étaient pas préoccupés, sachant bien qu'ils n'avaient pas à se soucier d'Adam, le père de leur chair, le jour du Seigneur ; car ils étaient les enfants de la bénédiction, et, en ce jour, leurs pensées étaient tournées vers Dieu et Son amour éternel, ôtant ainsi à leur père une grande partie de son fardeau. Adam leur fit part de sa découverte ; Eve s'en réjouit grandement, et, avec l'aide de Caïn, elle usa des baies selon les explications de son époux.

[MDD 1.13.11] Adam prit le jus extrait des baies et dit : "Découvrons son nom et son utilité !"

[MDD 1.13.13] Alors Adam, Eve, et tous ceux qui avaient goûté au jus des baies devinrent ivres ; cette ivresse les entraîna tous à s'enflammer sauvagement dans la concupiscence de la chair, et ils s'adonnèrent à la prostitution et à la fornication, pendant qu'Abel priait à l'autel de Jéhovah.

[MDD 1.13.14] Dès qu'ils en eurent terminé de leurs coupables excès d'une ivresse qui leur avait fait oublier Dieu et le sacrifice habituel de leurs cœurs qui Lui était dû et qu'Il avait ordonné, l'ange à l'épée flamboyante dans la main droite apparut d'abord à Abel et lui dit aimablement :

[MDD 1.13.15] "Jéhovah a trouvé grand plaisir à ton sacrifice et t'a choisi comme sauveur de tes parents et de tes frères et sœurs ; sans toi, ils auraient péri en ce jour du Seigneur où ils L'ont oublié et abaissé leur âme vers la terre ; ainsi ils ne purent prendre part à la bénédiction d'En-haut qui découle chaque fois de ce jour-ci dans tous les espaces de l'infini selon l'ordre fixé.

[MDD 1.13.16] C'est pourquoi, je suis revenu de façon invisible pour recueillir ton sacrifice dans ce récipient de la grâce miséricordieuse, laquelle est le Fils éternel dans le Père, pour le porter devant Sa très sainte face, Lui la Perle des yeux du Père éternel, et ensuite pour châtier les transgresseurs de la loi de l'amour et du commandement de la sainte Grâce, et leur reprendre une grande partie de ce qui leur a été donné, de les frapper ensuite de cécité et de les pousser hors du Paradis.

[MDD 1.13.17] A présent, quitte ton autel de sacrifice, place-toi à ma gauche, afin que ma droite reste libre pour châtier les transgresseurs, et suis-moi dans l'habitation du péché ! Lorsque j'aurai éveillé les pécheurs endormis de l'enivrement de la luxure et qu'ils fuiront, pris de terreur, apporte à tes parents charnels une petite partie des dons perdus et remets-les leur, afin de les réconforter lorsqu'ils tomberont à terre, épuisés et pleurants, dans un pays très éloigné qui s'appelle "Ehuehil" ou "Terre d'asile". Alors, élève aussi là-bas un autel de sacrifice semblable à celui-ci, qui brûlera sans cesse désormais, même sous les eaux qui couvriront plus tard toute la terre ; et cet autel deviendra une montagne inaccessible à tout mortel jusqu'au grand temps de tous les temps où elle abaissera son faîte jusque dans la plaine qui s'appellera "Bethléem" ou "Petite ville du grand Roi", laquelle deviendra plus tard la plus grande de toute la terre ; car sa lumière luira plus fort que tous les esprits de tous les soleils. Et sur ce nouvel autel dressé dans ce pays d'exode, tu apporteras des actions de grâce au Seigneur venant de tous les royaumes de la terre, afin que la vie devienne supportable aux pécheurs, que les repentants soient fortifiés et les affligés trouvent la consolation !"

[MDD 1.13.18] Lorsque l'ange eut terminé son discours à Abel, ils se levèrent et marchèrent, empreints d'une profonde gravité, vers la demeure ronde et spacieuse qu'Adam s'était construite au moyen de sa force et de sa puissance - et qui était quelque peu semblable au temple de Salomon ; elle se trouvait non loin de la caverne du repentir et du buisson d'épines de l'affliction et avait deux entrées, une, étroite, vers l'orient, et l'autre, plus large, vers l'occident.

[MDD 1.13.20] Lorsque Abel franchit le seuil, il se mit à pleurer devant le grand malheur qui allait frapper les siens.

[MDD 1.13.22] Abel fit comme l'ange lui avait dit ; et lorsqu'il fut à côté des siens, l'ange adressa d'une voix de tonnerre de terribles et redoutables paroles aux pécheurs maintenant éveillés, leur disant avec force :

[MDD 1.13.23] "Adam, lève-toi ! Rends-toi compte de ta faute et fuis ce lieu ; car ici, tu n'as plus de demeure désormais ! Le Paradis est perdu pour toi et toute ta descendance, jusqu'au grand temps, ainsi que la majeure partie des dons qui te furent faits, et tout cela par ta propre faute. Tu as oublié le jour du Seigneur et t'es enivré du suc d'une plante qui était un chef-d’œuvre du serpent, conçu pour te prendre ta liberté en enlaçant tes pieds et en troublant tes sens, afin que tu oublies Dieu et t'endormes dans un vil péché.

[MDD 1.13.24] Par conséquent, fuis où tu veux, hors de la face de l'Amour ! Et partout où tu fuiras, tu rencontreras en abondance la juste colère de Dieu, et la part de l'amour te sera chichement comptée !"

6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Bureau Mentions légales