Help

jakob-lorber.cc

La maison de Dieu

La terre et la lune des premiers temps

Création d'Adam et d'Eve

[1.7.4] Vois et écoute encore : la terre ressentait du bien-être, car elle était remplie par l'amour de la compassion et voyait sa préférée, la lune, tourner allègrement autour d'elle. L'Amour gonfla son ample poitrine avec le souffle de la compassion comme si, une fois encore, Il voulait donner à l'enfant son sein empli du lait de la grâce ; mais vois, le lait se coagula par la chaleur de l'Amour saturé de compassion et devint terre ferme qui s'éleva au-dessus des océans. Alors, les océans redescendirent dans les profondeurs, - semblables à l'eau qui se forme lors de la coagulation du lait - afin d'adoucir la colère qui s'y trouvait par la force et la puissance de la grâce provenant de la compassion de l'Amour de Dieu.

[1.7.5] Et vois : le calme s'établit sur la terre et dans tous les espaces infinis de Dieu ; et l'Amour éternel descendit pour la première fois tout à fait sur la terre et souffla sur elle dans Sa force et Sa toute-puissance. Ce souffle était une profusion innombrable de pensées aux formes vivantes de toutes sortes, en vue de la future libération des perdus.

[1.7.6] Alors, sur la terre ferme, germèrent des herbes, des plantes, des buissons et des arbres les plus différents ; les mers, les lacs, les fleuves, les rivières, les ruisseaux et les sources fourmilleront de vers de toutes sortes, de poissons et d'animaux de toutes espèces, et l'air fut animé d'oiseaux les plus variés. Le nombre de chaque espèce, aussi bien dans les eaux que sur la terre et dans les airs, était semblable au nombre de l'être humain, lequel fut créé conformément à ce nombre; il était semblable au nombre de la grâce de l'Amour et semblable au nombre de la délivrance future et de la nouvelle vie qui en découlera.

[1.7.7] Vois et comprends à présent ce qui n'a jamais été vu ni compris de personne : l'Amour éternel prit ce nombre de Lui-Même, et ce nombre fait l'ordre et la loi éternelle en Lui, dont Il a été composé depuis toute éternité, est composé et sera composé dans toute la puissance et la force de la sainteté de Dieu. Il prit ensuite de la terre glaise - ce qui peut être comparé à la crème du lait coagulé - et forma avec la main de Sa puissance et celle de sa force, selon le nombre de son ordre, le premier être humain ; de Son haleine, Il lui insuffla la vie à travers ses narines, et cette haleine devint son âme vivante qui l'emplit complètement. Ainsi fut créé l'être humain selon le nombre de l'ordre, dont proviennent les esprits et les mondes dans les espaces, ainsi que la terre et tout ce qui s'y trouve, de même que la lune et le soleil.

[1.7.8] Et vois maintenant : ce premier humain de la terre, sorti des mains de la puissance et de la force de l'Amour éternel, fut nommé de la bouche de la grâce miséricordieuse "Adam", ce qui veut dire "fils de la compassion et de la grâce."

[1.7.9] Et maintenant, fais bien attention : cet Adam était à la place du premier des esprits tombés. Il ne lui fut pas donné de reconnaître qui il était, et vois, il se mit à s'ennuyer, car il ne se reconnaissait pas et ne pouvait rien trouver qui lui fût semblable.

[1.7.10] Vois : l'Amour éternel encore invisible aux yeux aveugles de son âme souffla sur lui, et il s'endormit pour la première fois dans le bien-être de l'amour miséricordieux. Et celui-ci forma dans le cœur d'Adam, comme dans un doux rêve, une forme semblable à lui, d'un grand charme et d'une non moins grande beauté.

[1.7.11] Et l'Amour éternel vit qu'Adam ressentit une grande joie à la vision intérieure de son deuxième moi. Alors, l'Amour miséricordieux le toucha au côté, et il lui fut donné un cœur semblable à celui de la Divinité, afin qu'il pût accueillir l'amour et la Vie émanant de l'Amour de Dieu ; par ce moyen, l'Amour miséricordieux lui ôta l'amour de soi pour Se préparer à Lui Même un lieu d'habitation selon la loi future de la grâce miséricordieuse et plaça l'amour de soi - qui plaisait beaucoup à Adam - à l'extérieur de son corps physique et le nomma "Caïva" ou, ainsi que vous êtes déjà habitués à le dire : "Eve", ce qui signifie la préparation à la libération de l'égoïsme et à la renaissance qui en découle.

[1.7.12] Vois : l'Amour miséricordieux le toucha et le réveilla pour la contemplation de l'amour de lui-même placé maintenant hors de lui, et vit qu'Adam s'en réjouit grandement ; et l'amour placé hors de lui, qui s'appelait maintenant Eve, se délecta à la vue de l'être humain Adam, s'inclina vers lui et suivit chacun de ses mouvements.

[1.7.13] Vois : l'Amour éternel S'adressa pour la première fois à Adam : "Adam !" - et Il prononça pour la première fois ces paroles : "Me voici, Moi le Seigneur de la gloire, de la puissance et de la force !"

[1.7.14] L'Amour éternel parla à nouveau : "Regarde ton aide !" Et Eve répondit : "Vois Seigneur, la servante se tient obéissante aux pieds de Ton fils et attend ses ordres !"

[1.7.15] Et vois : l'Amour miséricordieux trouva un grand contentement aux œuvres de Sa puissance et de Sa force qui s'étaient réalisées par la grâce de Sa compassion ; Il leur parla encore et les instruisit de tout ce qu'ils devaient savoir et leur apprit à connaître, à nommer et à utiliser toutes choses. Dès qu'ils purent tout comprendre, tout connaître et tout utiliser, l'Amour miséricordieux leur dit encore : "Voyez à présent ! Vous avez tout appris, connaissez tout et pouvez faire usage de tout, à l'exception d'une seule chose ; cette chose, Je vais vous l'apprendre maintenant, et Je vais mettre en vous le pouvoir de la procréation et de la reproduction de vos semblables. Mais vous n'en ferez usage que lorsque Je reviendrai et vous trouverai vêtus des habits de l'obéissance, de l'humilité, de la fidélité et de la juste innocence. Mais malheur à vous si Je vous trouve nus ! Je vous répudierai, et la mort en sera la conséquence."

Bureau Mentions légales