Help

jakob-lorber.cc

La maison de Dieu

[1.14.13] Et celui-là, c'est mon bien-aimé Abel, que le Seigneur, dans Sa justice, nous a également ôté, car mes yeux ne l'aperçoivent nulle part, et cela certainement afin que nous tous puissions nous rendre compte de ce que cela veut dire d'être privés de la grâce de l'amour éternel, et de tomber sous la sévère justice du Seigneur par le péché de légèreté et de désobéissance envers la loi si douce de l'amour, et les commandements si faciles de la grâce.

[1.14.14] O enfants ! Prenez à cœur tout ce que je viens de vous dire et assurez-vous vous-mêmes du bien-fondé de mes paroles ; jugez vous-mêmes si le moment est venu pour nous de pleurer et de nous affliger par un grand repentir, ou s'il existe encore quelque chose qui puisse réjouir nos cœurs !

[1.14.15] Oui, mes enfants, l'amour éternel du Père très saint nous a laissé une seule joie en cadeau de Sa grande grâce - ce qui peut et doit nous réjouir - et c'est la grande grâce du repentir et de l'affliction !

[1.14.16] Voyez : c'est la seule chose que le Seigneur nous ait laissée : les larmes de repentir, et les pleurs de l'affliction ! Remercions-Le du plus profond de notre cœur de ce don !

Bureau Mentions légales