Help

jakob-lorber.cc

Lettre de Paul aux Laodicéens

[3.34] Qui parmi vous commet l'injustice par sa domination la commet pareillement envers le Seigneur; car le Seigneur ne regarde pas si quelqu'un est maître ou serviteur mais seulement l’œuvre et la raison de l’œuvre.

[3.35] Par conséquent, qui commet des torts, un jour le Seigneur lui donnera le salaire mérité. Vous pouvez très bien duper les hommes mais le Seigneur ne Se laisse pas duper car votre cœur est toujours ouvert devant Lui.

[3.36] Quant à vous, maîtres donnant des ordres, je vous dis de bien considérer que vos serviteurs et vos esclaves sont également vos frères devant le Seigneur ; par conséquent accordez-leur toujours ce qui est juste devant Dieu! Donnez-leur au bon moment et avec amour dans le Christ le salaire mérité et considérez que nous avons tous un maître au ciel et que celui-ci est le Christ, le Saint de Dieu pour l'éternité!

[3.37] Ne vous écartez pas de la prière et priez sans relâche dans l'action de grâce, - non pas avec les lèvres mais en esprit et en vérité dans toute la simplicité de votre cœur et dans le véritable recueillement de l'amour pour le Christ, notre Seigneur!

[3.38] Priez également pour moi afin que le Seigneur veuille toujours m'ouvrir la porte de la parole vivante et que je puisse parler devant vous et devant tous les frères dans le Christ de Son grand mystère et de Son royaume. En effet, moi aussi, je suis encore lié au monde et je suis un homme tout à fait ordinaire qui ne peut prêcher que lorsque le Seigneur lui ouvre la porte de Sa grâce.

[3.39] Que votre conduite soit simple et sage devant et envers chaque personne, - également envers ceux du dehors. envers les juifs et les païens! Vous ne devez juger personne, - que ce soit un Scythe, un païen, un juif, un grec ou un non grec - adaptez-vous sagement selon le moment et les circonstances!

[3.40] Que vos paroles soient toujours pourvues d'amour envers chaque personne et qu'elles soient pleines du sel de la vraie sagesse émanée de Dieu ; puisez toujours à cette sagesse lorsque vous parlez avec quelqu'un afin qu'il comprenne combien la sagesse divine diffère de la sagesse des sages de ce monde.

[3.41] Moi, Paul, je pense que je n'ai rien omis de vous montrer de ce qui est au milieu de vous et comment est une mauvaise herbe vénéneuse, oui, un arbre à poison le plus violent, dont l'exhalaison étouffe tout. Aussi je n'ai rien de plus à dire contre vous!

[3.42] Mais, chers frères, que ce soit toujours entre vous une véritable cérémonie que de rendre gloire à Dieu, au Père dans le Fils, en esprit et en vérité, de L'aimer toujours plus que tout dans Son fils qui est mort sur la croix par amour pour nous tous, pour nous redonner la qualité d'enfants de Dieu que nos pères ont perdue tous ensemble depuis Adam.

[3.43] Pour l'amour de Dieu, je vous demande de porter des fruits dignes d'un complet détournement de votre nouveau paganisme dans la vivante Église de Dieu, laquelle habite en vous et non pas dans le temple, les vêtements et dans une quelconque cérémonie.

[3.44] L'amour de Dieu et la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soient avec vous, toujours et éternellement!

[3.45] Pour ce qui est de moi à Rome, le fidèle frère Tychique vous informera, lui que j'envoie maintenant vers vous et vers les Colossiens qui, comme vous et dans une mesure semblable, se sont laissés charmer par Satan.

[3.46] Saluez pour moi tous les chers frères et Nymphas ainsi que la fidèle communauté de sa maison; en effet, je lui rends témoignage qu'il est juste et toujours tel que je prie Dieu pour vous.

[3.47] Saluez également ceux de Colosses lorsque vous irez chez eux ; il en est quelques uns parmi eux que vous connaissez, ils sont toujours justes et fidèles dans la foi et l'amour pour Dieu.

[3.48] Lorsque les Colossiens auront lu leur lettre, lisez également la leur tout comme je vous demande pour l'amour de Dieu de leur faire lire la vôtre!

[3.49] En effet, elle leur est aussi nécessaire qu'à vous. Pour finir, je vous exhorte ici par écrit - tout comme Tychique vous en informera oralement - afin que cette lettre soit lue à toute votre communauté et à celle des Colossiens

[3.50] Mon salut de ma propre main: Souvenez-vous de mon amour! - La grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous!

[3.51] Écrit de Rome par Tychique et son compagnon Onésime qui sont tous les deux envoyés vers vous et vers les Colossiens.

Bureau Mentions légales