Help

jakob-lorber.cc

Lettre de Paul aux Laodicéens

[3.1] Je vous ai dis: "Évitez le mensonge, lequel est le plus proche parents de Satan!", parce que, - comme je l'ai appris par Nymphas, et dans une même mesure par l'esprit du Christ en moi, - vous vous êtes tournés pour la plupart vers les prescriptions des hommes.

[3.2] Qu'est donc le temple sinon une prescription d'être humain, une œuvre morte faite de mains d'hommes, telle une vaine œuvre de rêve qui disparaît aussitôt les yeux éveillés du sommeil ?!

[3.3] Si vous pensez que vous rendez gloire à Dieu de cette façon, alors c'est un mensonge vers lequel vous vous acheminez pour vous mentir et vous tromper vous-mêmes ; et vous mentez à Dieu Lui-Même si vous croyez que par ce moyen vous Lui présentez un service d'offrande essentiel.

[3.4] Ô vous les insensés! Quel service voulez-vous rendre au Tout-Puissant qui avait déjà fondé le ciel et la terre avant que vous ayez été créés par Lui ?! Qu'avez-vous que vous n'auriez pas d'abord reçu ?! Et si vous avez reçu, pourquoi faites-vous comme si vous n'aviez pas reçu ?

[3.5] Peut-être voulez-vous rendre un agréable service au Seigneur, lorsque vous L'adorez dans un temple, bâti de mains d'hommes, par des cérémonies, par de l'encens et par de longues ou courtes prières mortes ?!

[3.6] Ô voyez combien un apôtre de Satan vous a séduits! Christ, en qui habite la plénitude de la Divinité, n'a-t-Il pas été condamné à mort par le Temple et n'a-t-Il pas Lui-Même prédit le complet naufrage de celui-ci!

[3.7] Comment pourrait-Il maintenant avoir de la satisfaction pour cela alors qu'Il a averti tous Ses disciples, et moi-même en esprit, en disant: "Gardez-vous du levain des pharisiens et des grands-prêtres(Marc 8 – 15) ?! Et vous voulez maintenant faire de la vieille "maison de jugement" qui est devenue une abomination devant Dieu, une demeure du Seigneur, pour pouvoir Le tuer de multiples fois en ce lieu!

[3.8] Comme il faut que vous soyez aveugles et tournés vers le monde pour ne pas avoir remarqué cela au premier coup d’œil!

[3.9] N'est-il pas suffisant que le Christ soit mort une fois pour toute et nous tous avec Lui afin que nous soyons ressuscités avec Lui dans notre chair pour la véritable connaissance de Son esprit qui est en nous et pour la connaissance du Père qui nous a aimés avant que le monde ne fût ?!.

[3.10] Combien de fois encore voulez-vous tuer le Christ, Lui, l'unique Vivant éternel, qui nous a tous éveillés de la mort pour la vie éternelle par Sa glorieuse résurrection ?!

[3.11] Moi, Paul, je vous le dis: Allez et détruisez le temple, effacez du calendrier les jours de fête prescrits, destituez le faux évêque et ses serviteurs qui, comme ceux de Jérusalem, veulent s'engraisser du travail de vos mains et se font faire un grand coffre d'airain pour recevoir votre or et votre argent économisés,

[3.12] brûlez les vêtements chamarrés qui sont maintenant une abomination devant Dieu! - En agissant ainsi, vous présenterez au Seigneur un service beaucoup plus agréable que si vous vouliez vous tuer durant mille ans dans un tel temple!

[3.13] Voulez-vous absolument chez vous un édifice agréable au Seigneur, alors bâtissez un hôpital pour les malades, les paralysés, les estropiés, les aveugles et les sourds, une maison pour les pauvres veuves et les orphelins, et une maison pour les accidentés étrangers, sans exception, quels qu'ils puissent être!

[3.14] Accueillez-les amicalement et avec compassion, partagez toutes vos bénédictions avec eux comme notre Seigneur Jésus-Christ l'a fait par deux fois avec nous lorsque, par la plénitude de Sa bénédiction, Il a rassasié des milliers d'affamés. C'est ainsi que pour votre salut, vous présenterez à Lui, l'unique Sauveur, un service vraiment agréable.

[3.15] En effet, Il a Lui-même parlé ainsi lorsqu'Il a dit: "Ce que vous faites au plus petit de ces pauvres, c'est à Moi que vous le faites!"( Matthieu 25 - 45.)

[3.16] S'Il S'est Lui-Même exprimé clairement de nombreuses fois à propos du service qui Lui est le plus agréable, comment voulez-vous Lui en présentez un comme le vôtre qui est pour Lui une abomination, un sujet d’écœurement, une pestilence ?!

[3.17] Un cœur plein d'amour est le seul temple vivant agréable à Dieu, le Seigneur par le Christ, et pour Lui un tel cœur est préférable à un monde rempli de temples qui sont tous morts alors que le cœur est vivant et peut aimer Dieu et tous les frères! En conséquence, bâtissez à nouveau spirituellement ce temple en vous et sacrifiez toujours dans celui-ci de façon vivante au Seigneur!

[3.18] Ni le temple ni les cérémonies, ni les prêtres ni l'évêque, ni Paul ni ses disciples, ni le juif ni le grec, ni le prépuce et la circoncision des juifs ni le temple de Salomon ; par conséquent ni le grec d'origine, le Scythe, le païen, l'homme libre, l'esclave, ni le Sabbat, la Néoménie, l'année jubilaire ne sont quelque chose devant Dieu ; seul le Christ est tout en tout!

[3.19] Aussi, en tant que vous êtes les élus de Dieu, Ses saints et Ses biens-aimés, revêtez seulement le Christ grâce à l'amour, à la tendre compassion envers vos frères, grâce à l'amitié, à la bienveillance, à l'humilité, à la douceur et à la patience.

[3.20] En tout, supportez-vous les uns les autres et pardonnez-vous mutuellement de bon cœur ce que l'un a contre l'autre, alors Je vous pardonnerai et le Seigneur également comme vous vous pardonnez!

[3.21] Ne vous plaignez pas les uns des autres comme les païens qui ont leur propre tribunal, mais soyez conciliants et mutuellement indulgents, réglez vos affaires par le cœur et vous agirez mieux devant le Seigneur que si vous respectiez le plus scrupuleusement toutes les prescriptions de la loi de Moïse, lesquelles sont difficiles à observer et plus difficiles encore à tenir ; en effet, le Seigneur ne tire aucune satisfaction des préceptes de Moïse mais uniquement d'un cœur pur qui aime véritablement Dieu et les frères.

[3.22] Aussi, tenez-vous en avant tout à l'amour car lui seul vaut devant le Seigneur et il est l'unique lien de tout accomplissement et de toute perfection!

[3.23] C'est dans l'amour et au moyen de l'amour que règne la véritable et parfaite paix de Dieu dans votre cœur, paix à laquelle vous êtes appelés en un corps dans le Christ, notre Seigneur! Et lorsque vous L'en remerciez, remerciez Le toujours et éternellement en esprit et en vérité,

[3.24] mais non pas dans un temple mort qui n'est rien devant Dieu, le Maître et le Donateur de la vie, lequel ne regarde que le cœur et la paix en lui!

[3.25] En tout amour et dans la véritable et parfaite sagesse émanée de lui, laissez régner en abondance parmi vous la vivante parole du Christ! Instruisez-vous, exhortez-vous et édifiez-vous mutuellement par toutes sortes de choses et de considérations spirituelles,

[3.26] par les psaumes de l'amour, par des chants de louange et des hymnes spirituels ; chantez avec le cœur et ne poussez pas de vaines criailleries avec la bouche, de cette façon vous serez plus agréables au Seigneur que ne le sont les pharisiens, les juifs et les païens avec leurs vaines criailleries qu'ils poussent avec leurs lèvres à cause de l'or alors que leur cœur est plus froid que l'acier!

[3.27] Tout ce que vous ferez, - que ce soit des paroles ou des actes - accomplissez-les toujours au nom du Seigneur Jésus-Christ, et pour tout remerciez Dieu le Père par Lui, car Il est le médiateur entre Dieu et nous, - et dans Son cœur habite la plénitude du Père!

[3.28] Écoutez également, vous femmes de Laodicée: Le Seigneur, notre Dieu pour l'éternité veut que vous soyez parfaitement soumises à vos époux dans le Christ, notre Seigneur, car dans le mari vous avez la tête du Christ.

[3.29] Vous, époux, aimez vos femmes selon une juste mesure et ne soyez pas durs envers elles ; mais n'allez pas trop loin dans l'amour pour vos épouses afin de ne pas oublier le Seigneur a cause d'elles ; en effet l'amour pour le Seigneur doit être comme si vous n'aviez pas de femme .

[3.30] Et vous, enfants, obéissez parfaitement à vos parents en toute chose qui ne sont pas contre le Christ, car telle est Sa volonté et elle Lui est agréable.

[3.31] Vous, parents, ne rendez pas amère l'âme de vos enfants par de dures paroles et de mauvais traitements afin qu'ils ne deviennent pas farouches devant vous et ensuite des poltrons peureux et des hypocrites ; en effet, au moyen de l'amour vous pouvez rendre malléable un esprit obstiné, - mais un hypocrite et un flatteur sont incorrigibles.

[3.32] A vous, esclaves et serviteurs de vos maîtres, je vous le dis: Soyez-leur obéissants en toute choses qui ne sont pas contre le Christ, - non pas avec servilité pour plaire à vos maîtres mais dans la véritable simplicité de votre cœur et la constante crainte de Dieu.

[3.33] Tout ce que vous accomplissez pour vos maîtres, accomplissez-le comme si vous serviez le Christ, notre Seigneur, avec toute la fidélité de votre cœur, - et non pas comme si vous serviez les hommes - alors un jour vous recevrez le salaire de la gloire.

[3.34] Qui parmi vous commet l'injustice par sa domination la commet pareillement envers le Seigneur; car le Seigneur ne regarde pas si quelqu'un est maître ou serviteur mais seulement l’œuvre et la raison de l’œuvre.

[3.35] Par conséquent, qui commet des torts, un jour le Seigneur lui donnera le salaire mérité. Vous pouvez très bien duper les hommes mais le Seigneur ne Se laisse pas duper car votre cœur est toujours ouvert devant Lui.

[3.36] Quant à vous, maîtres donnant des ordres, je vous dis de bien considérer que vos serviteurs et vos esclaves sont également vos frères devant le Seigneur ; par conséquent accordez-leur toujours ce qui est juste devant Dieu! Donnez-leur au bon moment et avec amour dans le Christ le salaire mérité et considérez que nous avons tous un maître au ciel et que celui-ci est le Christ, le Saint de Dieu pour l'éternité!

[3.37] Ne vous écartez pas de la prière et priez sans relâche dans l'action de grâce, - non pas avec les lèvres mais en esprit et en vérité dans toute la simplicité de votre cœur et dans le véritable recueillement de l'amour pour le Christ, notre Seigneur!

[3.38] Priez également pour moi afin que le Seigneur veuille toujours m'ouvrir la porte de la parole vivante et que je puisse parler devant vous et devant tous les frères dans le Christ de Son grand mystère et de Son royaume. En effet, moi aussi, je suis encore lié au monde et je suis un homme tout à fait ordinaire qui ne peut prêcher que lorsque le Seigneur lui ouvre la porte de Sa grâce.

[3.39] Que votre conduite soit simple et sage devant et envers chaque personne, - également envers ceux du dehors. envers les juifs et les païens! Vous ne devez juger personne, - que ce soit un Scythe, un païen, un juif, un grec ou un non grec - adaptez-vous sagement selon le moment et les circonstances!

[3.40] Que vos paroles soient toujours pourvues d'amour envers chaque personne et qu'elles soient pleines du sel de la vraie sagesse émanée de Dieu ; puisez toujours à cette sagesse lorsque vous parlez avec quelqu'un afin qu'il comprenne combien la sagesse divine diffère de la sagesse des sages de ce monde.

Bureau Mentions légales