Help

jakob-lorber.cc

Grand Evangile de Jean

[5.211.9] Nous voici à présent avec cent grains que nous mettrons également en terre ! Il en sortira cent autres épis, chacun de cent grains, ce qui fait au total dix mille grains. Voyez-vous, ces dix mille grains, ces cent tiges et épis devaient bien être déjà présents en esprit dans le premier grain, tout comme ce grain lui-même devait être déjà contenu dans cet unique grain qui, le premier, tomba de la main de Dieu dans un sillon fertile de cette terre, car on ne peut imaginer qu'une reproduction eût été possible sans cela. Vous avez là encore la preuve que l'infini et l'éternel sont présents même dans un grain de blé.

[5.211.10] Vous vous dites sans doute en vous-mêmes : "Oui, c'est assurément le cas pour un grain que l'on remet en terre comme semence ; mais qu'en est-il de celui qui est moulu en farine et ensuite mangé sous forme de pain par les hommes, ou même par les animaux ?" Je vous le dis, en vérité, cela est encore mieux ; car il entre ainsi dans une vie plus accomplie, et là, devenu partie intégrante d'une vie supérieure, il pourra tout autant, et plus encore, se multiplier dans d'innombrables idées et formes conceptuelles vivantes, et seule son enveloppe tout à fait matérielle sera éliminée sous forme d'excrément, où elle se transformera d'ailleurs elle-même en l'élément plus noble qu'est l'humus fertile grâce auquel l'esprit du germe constitue les différents grains et tend à l'immortalité. Et ce qui arrive à la paille et à l'enveloppe des plantes, arrive sous une forme bien plus noble encore à la chair de l'homme.

Bureau Mentions légales