Help

jakob-lorber.cc

Grand Evangile de Jean

Les hommes s'y sont donc mal pris dès le commencement, quand les parents se sont mis à décrire l'enfer à leurs enfants comme un lieu brûlant, et le ciel avec toutes les couleurs de la lumière et tous les agréments qui plaisent aux sens humains. Ils ont bien suscité par là une espèce de crainte de Dieu, mais, parce qu'il est si facile d'aller en enfer et si difficile d'atteindre le ciel, cette crainte ne s'est jamais transformée en véritable amour de Dieu et du prochain, mais a au contraire dégénéré, chez les âmes faibles, en une peur toujours plus grande, et chez les âmes plus fortes et plus lucides, en une parfaite indifférence envers Dieu et envers le prochain. Car ces hommes forts, ne croyant eux-mêmes plus à rien, ne participaient que pour la forme, afin de maintenir la foi dans le peuple, et que celui-ci ne se révoltât pas contre ceux pour qui il était contraint de travailler, leur procurant ainsi, pour remplacer la croyance perdue en Dieu, le ciel et l'enfer, un ciel NON PLUS ULTRA en ce monde. – Grand Evangile de Jean, Boek 6, Chapitre 243, Livre 6

Bureau Mentions légales