Help

jakob-lorber.cc

Grand Evangile de Jean

[6.243.5] Supprimons le ciel et l'enfer, et voyons ce que deviennent tes hommes de bien : ils se mettent à tempêter et à vociférer plus furieusement qu'un courtier avide de gain à qui son débiteur échappe avec l'argent prêté ; et, comme ils n'ont plus à redouter les châtiments de l'enfer, de tels hommes ne peuvent plus être maîtrisés que par la sanction des lois de ce monde.

[6.243.6] Les hommes s'y sont donc mal pris dès le commencement, quand les parents se sont mis à décrire l'enfer à leurs enfants comme un lieu brûlant, et le ciel avec toutes les couleurs de la lumière et tous les agréments qui plaisent aux sens humains. Ils ont bien suscité par là une espèce de crainte de Dieu, mais, parce qu'il est si facile d'aller en enfer et si difficile d'atteindre le ciel, cette crainte ne s'est jamais transformée en véritable amour de Dieu et du prochain, mais a au contraire dégénéré, chez les âmes faibles, en une peur toujours plus grande, et chez les âmes plus fortes et plus lucides, en une parfaite indifférence envers Dieu et envers le prochain. Car ces hommes forts, ne croyant eux-mêmes plus à rien, ne participaient que pour la forme, afin de maintenir la foi dans le peuple, et que celui-ci ne se révoltât pas contre ceux pour qui il était contraint de travailler, leur procurant ainsi, pour remplacer la croyance perdue en Dieu, le ciel et l'enfer, un ciel NON PLUS ULTRA en ce monde.

[6.243.7] Mais la conséquence en est aussi, aujourd'hui, une absence quasi totale de foi en Dieu chez des hommes qui, si les lois et le glaive de Rome ne les en avaient empêchés, se seraient depuis longtemps révoltés avec fureur contre leurs maîtres, et leur auraient demandé fort brutalement pour quelle raison ils devaient les servir et leur être soumis.

[6.243.8] Vois-tu, tout cela résulte de ce sentiment de justice dans l'âme d'hommes qui, comme toi, ont toujours prêché avec la dernière énergie que, certes, Dieu récompensait les bons au ciel pour l'éternité, mais que, Sa justice étant inexorable, Il punissait tout aussi irrémédiablement les méchants, et pour l'éternité, par les tourments inouïs d'un enfer effroyable !

[6.243.9] Ô fous que vous êtes ! Existe-t-il un père qui, ayant tant soit peu d'amour pour ses enfants, ferait jeter au cachot pour la vie un enfant qui aurait transgressé l'un de ses ordres, et le ferait en outre corriger chaque jour tant qu'il vivrait ?! Si aucun père, étant humain, donc mauvais, ne ferait cela, comment le Père céleste pourrait-Il le faire, Lui qui est le plus pur amour éternel et la bonté même !

[6.243.10] Ou bien, imagine sur terre un homme vraiment sage et plein de raison : pourra-t-il jamais approuver que la punition d'un pécheur dure éternellement, ou voudrait-il lui-même infliger à quiconque une telle punition ? Assurément non — et encore bien moins un Dieu parfaitement sage !

[6.243.11] Je vous le dis, chez ceux qui voudront vraiment M'imiter par la suite, il ne devra exister aucune punition, pas même temporelle, même si l'on disait jusqu'ici: vie pour vie, œil pour œil, dent pour dent — et si quelqu'un te donne un soufflet, ne le lui rends pas, mais tends-lui même l'autre joue, afin qu'il t'en donne un autre s'il lui faut cela pour être en paix avec toi, afin que la paix et la concorde règnent ensuite entre vous ! Si quelqu'un t'a crevé un œil, ne lui fais pas cela à ton tour, mais pardonne-lui, et ta souffrance rendra son cœur meilleur. Ne rendez jamais le mal pour le mal, et vous serez Mes vrais disciples et aurez la paix dans le monde, et c'est d'ailleurs par là que vous montrerez que vous êtes vraiment Mes disciples ! »

Bureau Mentions légales