Help

jakob-lorber.cc

Grand Evangile de Jean

Il est facile de comprendre que l'être originel de toute existence, la lumière de toute lumière, la pensée originelle de toute pensée et de toute idée, la forme primordiale en tant qu'origine fondamentale de toute forme ne pouvait être dépourvue de forme et ne pouvait être chose morte, la mort étant le parfait contraire du fondement même de l'être. Ainsi en cette parole, ou en cette lumière, ou cette grande pensée de Dieu en Dieu, et à l'origine de Dieu Luimême, il y avait la vie la plus parfaite. Dieu était donc en Lui-même et par Luimême, de part en part, le fondement le plus absolu et le plus éternel et le plus parfait de toute vie, cette lumière ou cette vie appelant tout être à la vie, et cette lumière ou cette vie étant la lumière, étant la vie même en tout être, et en tout homme issu de Lui. Ces êtres et ces hommes ont été faits à la parfaite image de la lumière originelle qui est la condition première de leur existence, leur lumière et leur vie étant parfaitement semblables à cet être primordial éternel. – Grand Evangile de Jean, Boek 1, Chapitre 1, Livre 13

Bureau Mentions légales