Help

jakob-lorber.cc

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Résultats 40 - 60 de 13385

[MDD 1.9.17] Et maintenant, écoute encore ce que dit et fit l'Amour miséricordieux ! Comprends les paroles de l'Amour dans Sa puissance, et contemple les grands actes de la miséricorde dans sa force. Entends et comprends bien Ses paroles qui disaient :

[MDD 1.9.19] Maintenant vois, entends et comprends bien ce qui arriva par la suite et ce que la Divinité dit de tout cela ! Le feu s'affaiblit, et, de tous les espaces, s'éleva un souffle plus doux, mélangé aux grondements encore puissants des tonnerres roulant à travers les ruines qui volaient des mondes en décomposition, lesquels tressaillaient d'un abîme infini à l'autre, comme de grands éclairs brûlants. Et l'Amour comprit le tonnerre de Dieu qui parla puissamment.

[MDD 1.9.23] Et il reste encore ici et là des ruines de ces autres mondes qui se déposèrent sur la surface, dans les profondeurs et au fond des mers de la terre, en signe de la puissance et de la force de Dieu, et également en témoignage de l'intervention sublime de l'Amour miséricordieux.

[MDD 1.9.24] Vois, et écoute encore, et comprends bien ce qui arriva par la suite ! Dès que l'Amour éternel eut accepté les exigences qui lui avaient été faites, et satisfait ainsi par avance la grande sainteté de Dieu, la Divinité laissa entendre Sa sainte volonté par un bruissement et un souffle bien plus doux, - signes que, une fois de plus, l'Amour était seul à comprendre, - et dit d'une voix douce :

[MDD 1.9.25] "Vois, Ta grande miséricorde est montée en Moi et s'est placée devant Mes yeux auxquels rien n'échappe ; et, dans le repos de Ma sainteté, J'ai reconnu Ta grande sincérité et Ta fidélité éternelle. J'ai compté les larmes de repentir d'Adam et celles de l'affliction d'Eve, et, grâce à Ton infinie miséricorde, Je suis devenu tout à fait compatissante.

[MDD 1.9.27] Maintenant, Mon Fils bien-aimé, dis à ces deux êtres repentants et affligés, - et grave profondément ces paroles dans leurs cœurs - qu'ils doivent suivre les commandements de l'Amour et de la miséricorde jusqu'au terme de leur vie de façon inébranlable, et Je leur enverrai ensuite un Médiateur entre Moi et eux au moment que J'aurai déterminé, afin d'abolir leur grave faute et d'alléger le grand et lourd fardeau de leur désobéissance.

[MDD 1.9.29] Dis-leur encore que J'ai uniquement suspendu Mon jugement pour ceux qui observeront strictement Mes sévères commandements ; que les transgresseurs sachent à jamais que les sanctions les plus strictes venant de l'éternelle et sainte vérité les attendent dès la moindre effraction !

[MDD 1.9.30] C'est le bon Père, unique et saint, qui dit cela à travers Son Fils, - Lequel est l'Amour éternel en Lui, - et à travers le Saint-Esprit qui est la grâce agissante émanant de Nous deux, - laquelle obtint autrefois le pardon du péché, ce péché qui alourdit maintenant le corps des humains et devra le tuer sans cesse afin qu'ils obtiennent la Vie après la mort du corps, lorsque le Médiateur promis sera venu sur terre.

[MDD 1.10.1] Vois, entends, saisis et comprends bien ce que dit et fit l'Amour éternel. - Après les paroles pleines de profonde gravité que prononça le bon et saint Père, proclamant Sa clémence et menaçant de jugement les transgresseurs de la loi de grande grâce qui tue le péché, l'Amour éternel fut ému jusqu'aux tréfonds de Son cœur miséricordieux ; pour la deuxième fois, Il versa des larmes de pitié, mais aussi des larmes de joie et de ravissement bienheureux devant l'ampleur de la grâce pleine d'égards du Père de toute bonté et de toute sainteté. Son Être entier fut pris d'une grande émotion et Il parla ainsi à Adam et à Eve :

[MDD 1.10.5] Regardez maintenant vers le ciel où luisent en ordre varié et de splendeurs diverses des lumières rougeâtres en signe de Ma pitié, et des lumières blanches en signe de la joie qui découle de la grâce du Père infiniment bon et saint. Et que cette large bande de lueur blanchâtre posée sur les étoiles de la pitié et de la joie et s'étendant à travers le vaste espace céleste, formée elle aussi d'étoiles des tout premiers temps qui doivent leur naissance au pleur versé par l'Amour miséricordieux, lequel, là déjà, avait pris les esprits déchus en pitié, - que cette large bande serve de lien sacré et éternel entre vous et l'Amour qui n'a pas de fin et vous créa, ainsi que tout ce qui existe, et entre la Divinité, qui juge tout selon Son éternelle sainteté.

[MDD 1.10.6] Et maintenant toi, Adam, et toi aussi, Eve, regardez Mon œil gauche qui rayonne avec douceur et grâce au-dessus de Mon cœur, en face de votre œil droit, - et voyez : une larme pend encore à l'un de ses cils, et cette larme est plus grande que toutes celles que ces yeux ont déjà versées pour vous !

[MDD 1.10.10] Regarde : Je veux laisser tomber cette larme sur une fleur encore blanche de ce buisson, entre les deux fleurs d'Eve déjà fécondées ; de cette fleur s'élèvera un jour une femme pure qui foulera le serpent à la tête. A vrai dire, le serpent la mordra aussi au talon, mais le poison ne lui fera aucun mal. Elle donnera naissance à une belle étoile du matin - laquelle Se trouve maintenant devant vous - pour tous les peuples de la terre qui sont de bonne volonté, et de cette étoile sortira le jugement éternel envers tous les enfants récalcitrants du serpent !

[MDD 1.10.11] Et les esprits nés du Sein de la sainteté du Père descendront sur terre corporellement et annonceront à vos enfants le temps du grand événement et comment aura lieu la venue de Celui qui Se tient devant vous en ce moment et que vous pouvez encore voir et entendre, mais qu'ensuite vous n'entendrez ni ne verrez plus jusqu'à Sa venue promise par le Père très saint et qui vous fut annoncée par Moi, l'Amour éternel en Lui.

[MDD 1.10.14] Et chaque fois que vous vous rapprocherez l'un de l'autre en vue de cette bénédiction, offrez-Moi tout d'abord votre cœur ! Si vous négligez de le faire, le serpent, qui vit encore et vivra éternellement dans la colère de la Divinité, corrompra le fruit en vous, et toi, Eve, et toute ta race, mettrez au monde un fruit de corruption au lieu d'un fruit de bénédiction. Et ce fruit fera périr les enfants de la bénédiction et de la lumière en grand nombre ; leur déchaînement et leur fureur n'auront pas de fin ; vous transmettrez ainsi à tous le péché en héritage, et votre faute sera visible jusqu'au grand temps de tous les temps et également après celui-ci.

[MDD 1.10.15] Que cette offrande de Ma bénédiction riche en grâce soit donnée à vos cœurs comme une aide sacrée dont vous Me serez redevables aussi souvent que vous vous rapprocherez mutuellement pour obtenir Ma bénédiction. Que ce commandement nouveau et facile que vous venez de recevoir de Ma bouche devienne la première Eglise que Je fonde devant vous en Ma mémoire ; et qu'elle rappelle à votre reconnaissance les actes de l'Amour miséricordieux et vous ramène à la sainte crainte de Dieu !

[MDD 1.11.2] Ecoute maintenant, toi, Mon parresseux et mauvais serviteur de louage, toi qui es encore très dur d’oreille ; Je dois te dicter chaque mot comme à un enfant qui apprent l'alphabet, et cela ne suffit même pas à Me faire comprendre. Tu Me demandes souvent deux, trois, cinq ou dix fois la même chose et vois, Je te la répète toujours fidèlement ! C'est pourquoi, sois plus attentif, afin d'avancer plus rapidement que jusqu'ici, car le monde a besoin au plus vite de l'achèvement de ce travail que lui offre Ma grande grâce ! Accepte que Je te dise cela, Moi, votre Père très saint qui n'est qu'amour dans tout son Être !

[MDD 1.11.6] Et vois, elle sentit dans sa poitrine une piqûre semblable à celle du serpent ; elle posa le fruit à terre avec la plus grande crainte, étant persuadée qu'elle avait encore péché.

[MDD 1.11.10] Les paroles du messager d'En-haut rassurèrent le couple effarouché, et Eve reprit le fruit qu'elle avait déposé à terre dans ses mains encore tremblantes ; sur l'ordre qu'Adam avait reçu de l'ange, elle offrit sa poitrine pleine au nourrisson, afin qu'il puisse téter la vie de la terre.

[MDD 1.11.12] Et c'est ainsi qu'ils marchèrent de façon exemplaire sur toute la surface de la terre, afin d'en connaître tous les lieux et de trouver des habitations pour leurs futurs descendants, ainsi que pour semer le pain de ceux-ci par la puissance et la force qui leur avait été prêtée par l'Amour à travers la grande grâce de la miséricorde.

[MDD 1.11.24] Vois, Adam, et toi, Eve, écoute maintenant ! Vous êtes encore dans le Paradis où l'Amour éternel vous a placés avant et après votre péché, et avant et après la grande destruction ; mais, si vous deviez oublier d'observer fidèlement la loi de l'amour et les commandements de la sagesse du Père très saint, vous serez chassés de ce beau jardin par cette épée flamboyante. Vous ne pourrez plus y revenir pendant toute votre vie corporelle jusqu'au temps de la promesse, - et il en sera de même pour tous vos descendants, - et ce sera alors en qualité d'enfants de la libération et de la nouvelle création de l'amour éternel qui en découlera.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Bureau Mentions légales